Accueil Conseil Permanent de la Comptabilité | Actualité - CPCC
Séminaire sur l'appropriation du SYSCOHADA révisé

« Permettre aux opérateurs économiques, dirigeants d’entreprises, professionnels de la Comptabilité et Cadres Comptables et Financiers  des entités de s’approprier le Système Comptable OHADA « SYSCOHADA » révisé en vue  d’assurer une transition aisée entre l’ancien SYSCOHADA lors de l’ouverture de leurs comptabilités au 1er janvier 2018 », tel était le principal objectif du séminaire portant sur l’appropriation du SYSCOHADA Révisé organisé du 11 au 16 septembre 2017, par le Conseil Permanent de la Comptabilité au Congo, dans la salle BAKANJA, du centre CARITAS CONGO, à Kinshasa.
Il s’est agi, en clair, de faire part aux séminaristes de nombreuses modifications et innovations apportées par le SYSCOHADA révisé tant sur le plans juridique  que  comptable ainsi que des améliorations des traitements comptables.
La session de formation, qui a connu la participation de  152 personnes, notamment des dirigeants d’entreprises, professionnels de la Comptabilité et Cadres Comptables et Financiers des entités, étaient animée, principalement, par le Secrétaire Général du Conseil Permanent de la Comptabilité au Congo, Monsieur André FOKO et par les  Experts-Comptables du CPCC.
 La révision du Système Comptable OHADA trouve son importance dans la nécessité de l’aligner aux normes financières internationales, a expliqué, en ouverture, Monsieur le Secrétaire Général et ce, avant de donner un bref aperçu des points concernés par  cette révision. Il s’agit de :

  • la modification de l’Acte uniforme ;
  • l’introduction des opérations liées aux normes IFRS ;
  • la création de Plan Comptable OHADA, comprenant un cadre conceptuel ;
  • le changement de jeu des états financiers, en ramenant les 3 modèles, du SYSCOHADA en vigueur à 2 : le système normal et le système minimal de trésorerie ;
  • l’utilisation de terme entité, qui est plus englobant, à la place de terme entreprise,…

Il a également souligné que le présent Acte uniforme, auquel sont annexés le Plan comptable général OHADA et le dispositif comptable relatif aux comptes consolidés et combinés marqué par l’harmonisation internationale à travers les normes internationales d’information financière « IFRS », entrera en vigueur au 1er janvier 2018, pour les comptes personnels des entités  et au 1er janvier 2019, pour les comptes consolidés, les comptes combinés et les états financiers selon les normes IFRS.

De l’avis de l’un des intervenants,  la mise en place du Cadre Conceptuel constitue l’apport majeur du SYSCOHADA révisé étant donné que le SYSCOHADA en vigueur n’en possède pas ; ce qui constituait sa très grande faiblesse.

Au nombre des modules exploités, il y a lieu de citer : le traitement comptable des opérations affectant les capitaux propres des entités (SA, SARL,…), traitement comptable des opérations, amélioration des traitements comptables se rapportant aux immobilisations, traitement comptable relatif au basculement du Syscohada vers le Syscohada révisé et utilisation du compte transitoire 475, travaux de fin d’exercice…..

La partie théorique était suivie par des cas d’application afin de permettre aux séminaristes une bonne assimilation de la matière.

Sandrine LUTONDE